la joie d'être parent

Publié le par lecabinetdecuriositedemadamem

 

Il est des choses qu'on apprend vite lorsqu'on a des enfants, c'est qu'il faut planifier. Fini les départs en weekend à l'arrache avec juste une petite culotte de rechange et une brosse a dents. Quand tu as des mômes tu emmène la moitié de ta baraque avec toi donc tu t'organise. Et quand tu as des enfants scolarisés comme Lucy-Fer tu t'organise les mercredis week-end et vacances scolaires.

valise-copie-1.jpg

il faut une bonne valise

 

Un autre truc à savoir quand on a des enfants c'est que tu auras beau t'organiser un max y'aura toujours des imprévus plus ou moins galères.
Le dernier en date pour moi, ce n’est pas plus tard que ce week-end. Nous devions tous aller visiter de la famille en province. Mais vendredi l'école m'appelle Lucy-Fer à 38,5 de fièvre et la grippe cours les couloirs. Le médecin confirme, la grippe a eu ma fille.

 

grippe.jpg

c'est moche la grippe

 

 

Comment allons-nous faire?  Nous devions visiter l'arrière grand-mère et le petit cousin tout beau tout neuf. Pas question d'amener Madame la grippe sous peine d'être accuser de vouloir régler les problèmes démographique de la planète. Mais à ce rythme la, le bébé aura son cadeau de naissance pour ses 18ans et Mémé aura son calendrier de l'école dans 18 ans aussi du coup ça risque de faire un peu tard. La solution sort de mon cerveau endommagé. Monsieur L ira avec Déci-Belle et je resterais avec l'agent pathogène.

 

arton18726.jpg

 

Le samedi est un huit-clos durant lequel je sens mes neurones fondre devant Sam le Pompier et Angelina Ballerina.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                          Sam l'abruti de pompier

 

 

 

 

 

new-angelina-1-1024x662.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                   la niaise Angélina Ballerina

 

Je sauve ce qu'il me reste de vivacité d'esprit grâce a Charlie et la chocolaterie et Bienvenue chez les Robinson.

images.jpg91bienveuerobinsonaffiche.jpg

    Tim  Burton je t'aime

 

 

 

 

On chill beaucoup et pas d'incident majeur a par les blague habituelles. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                           Un bon Disney y'a que ça de vrai

 

 

 

 

Le dimanche c’est une autre histoire. Lucy-Fer se lève tôt et ne veut pas glander au lit avec moi. On fini devant la télé, mais Sam et Angélina n’auront pas ma peau je me mets une série sur le pc.

 

 

J’ai mal au crâne, je crois que la grippe m’a eu aussi. Lucy-Fer est grognon. La journée va être longue. D’autant que nous devons sortir. Je dois apporter du matériel pour l’entrainement de mes coéquipières de roller derby. Je prépare la sortie, je prévois la poussette pour me facilité la vie, si elle en a marre de marcher. L’aller se passe plutôt bien. Un petit coucou aux copines et nous devons repartir. Et la c’est le drame ! Lucy-Fer en veux pas partir, elle n’a pas assez couru dans le gymnase dit-elle. J’ai beau lui expliquer qu’on doit y aller. Je tente de détourner son attention en lui faisant miroiter l’arrivée de son père, mais rien n’y fait.

 

 

expression-visage-bouder-coloriage-imagier-Monsieur-madame-.gif

Elle ressemble en gros a ça quand elle veux pas


Je fini par l’attraper de force et je fais une sortie bruyante avec le démon hurlant. Je la fourre dans la poussette et je file. Elle fini par ce calmer un peu. L’attente au tram est longue je décide de marcher il fait beau. Oui mais Lucy-Fer, elle veut prendre le tram, du coup la voilà qui hurle de nouveau dans sa poussette. Les gens dans la rue me regarde avec compassion pour certains, dédain pour d’autre, voir carrément suspicion.

 


TRAM.jpg

 

non mais a quoi ça sert de les emmener chez Mickey un tour de tram et hop !


 Au bout d’un moment je lui explique que si elle continu son caprice, elle sera privée de télé. Et la commence le traditionnel « je veux va être sage tout de suite » hurlé. En gros, Lucy-Fer pense qu’il suffit de dire qu’on va être sage pour l’être et ce même si elle le hurle en boucle. Je lui réexplique que ça ne marche pas comme ça et qu’elle doit commencer par se calmer.

 

Ça ne marche pas je sévis elle sera privée de télé. S’en suit une crise de pleurs évidement. Et me voilà a traversé le pont qui enjambe la Loire pour aller a l’arrêt de bus, avec mon démon qui pleurs tout ce qu’elle sait et je bouillonne. D’un coup je comprends les envies de passer ses mômes par-dessus le pont.

198887.jpg

Si seulement ça marchait ...

 

Je me demande d’ailleurs si je dois la menacer de le faire. Au moins ça justifierait les regards suspicieux. Arrivé à l’arrêt de bus, j’ai la tête comme une pastèque, des envie de meurtre et une putain de demi heure à attendre le bus parce qu’on est dimanche ! La môme épuisée fini par se calmer. Le retour se fait dans une ambiance tendue j’essaye de faire un max d’effort pour la supporter et elle essaye de me faire rire en vain.

Heureusement, en rentrant Monsieur L est de retour avec Déci-Belle. Il va être ravi le pauvre, je suis d’une humeur de dogue, la môme est tout juste agréable et en plus je sens que je vais bientôt être bonne à rien la grippe arrive !

 

bulldog-anglais-01.jpgmoi en fin de journée

 

Tout ça pour dire que quand tu as des enfants des fois, tu aimerais bien pouvoir les mettre en off et les ranger dans une boite.

Commenter cet article